Le Bestiaire, ou Cortège d’Orphée. Alcools. Recueil de poèmes, Vitam impendere amori. Guillaume Apollinaire

Alcools. Recueil de poèmes, Le Bestiaire,  Vitam impendere amori. Guillaume Apollinaire

Le Bestiaire

ou Cortège d’Orphée

 

Les poèmes du Bestiaire sont illustrés des bois de Raoul Dufy

À Élémir Bourges

 

Orphée

Le Bestiaire, ou Cortège d’Orphée. Alcools. Recueil de poèmes, Vitam impendere amori. Guillaume Apollinaire, Frans leren, Vivienne Stringa

 

Admirez le pouvoir insigne

Et la noblesse de la ligne :

Elle est la voix que la lumière fit entendre

Et dont parle Hermès Trismégiste en son Pimandre.

La tortue

Le Bestiaire, ou Cortège d’Orphée. Alcools. Recueil de poèmes, Vitam impendere amori. Guillaume Apollinaire, Frans leren, Vivienne Stringa

 

Du Thrace magique, ô délire !

Mes doigts sûrs font sonner la lyre.

Les animaux passent aux sons

De ma tortue, de mes chansons.

Le cheval

Le Bestiaire, ou Cortège d’Orphée. Alcools. Recueil de poèmes, Vitam impendere amori. Guillaume Apollinaire, Frans leren, Vivienne Stringa

 

Mes durs rêves formels sauront te chevaucher,

Mon destin au char d’or sera ton beau cocher

Qui pour rênes tiendra tendus à frénésie,

Mes vers, les parangons de toute poésie.

La chèvre du Thibet

Le Bestiaire, ou Cortège d’Orphée. Alcools. Recueil de poèmes, Vitam impendere amori. Guillaume Apollinaire, Frans leren, Vivienne Stringa

 

Les poils de cette chèvre et même

Ceux d’or pour qui prit tant de peine

Jason, ne valent rien au prix

Des cheveux dont je suis épris.

Le chat

Le Bestiaire, ou Cortège d’Orphée. Alcools. Recueil de poèmes, Vitam impendere amori. Guillaume Apollinaire, Frans leren, Vivienne Stringa

 

Tu t’acharnes sur la beauté.

Et quelles femmes ont été

Victimes de ta cruauté !

Ève, Euridice, Cléopâtre ;

J’en connais encor trois ou quatre.

Le lion

Le Bestiaire, ou Cortège d’Orphée. Alcools. Recueil de poèmes, Vitam impendere amori. Guillaume Apollinaire, Frans leren, Vivienne Stringa

 

Ô lion, malheureuse image

Des rois chus lamentablement,

Tu ne nais maintenant qu’en cage

À Hambourg, chez les Allemands.

Le lièvre

Le Bestiaire, ou Cortège d’Orphée. Alcools. Recueil de poèmes, Vitam impendere amori. Guillaume Apollinaire, Frans leren, Vivienne Stringa

 

Ne soit pas lascif et peureux

Comme le lièvre et l’amoureux.

Mais que toujours ton cerveau soit

La hase pleine qui conçoit.

 

   Le Bestiaire ⇒   

Le Bestiaire, ou Cortège d’Orphée. Alcools. Recueil de poèmes, Vitam impendere amori. Guillaume Apollinaire, Frans leren, Vivienne Stringa