Poète... vos papiers! (18)

 

la grande vie

 

Comm’ change en un clin d'œil
Un ciel qui s’ croit en deuil
Quand le soleil s’en mêle
On va changer d’ refrain
La lun’ c’est pas si loin
Suffit d’y mett’ l’échelle



Trente-deux crocs
Pour y croquer
Le temps qu’il faut
Et des idées
A fair’ plisser
L’ ciment armé
Rien qu’à r’garder
Comment c’est fait



la grande vie
que j’te dis
la grande vie



Une chanson d’amour
Qui rimera toujours
Avec la rigolade
Une auto il en faut
Pour qu’on jase au bistrot
Devant la citronnade

Et puis l’ ciné
rama ou non
mais s’y carrer
comm’ des patrons
Et faire un bail
Aux trucs sensass’
Avec un’ paill’
Pour mieux qu’ ça pass’


la grande vie
que j’te dis
la grande vie

 


Des briqu’s pour rapiécer
Not’ carrée ajourée
Et des gauloises blondes
Mohammed sur ta peau
Et moi comme un chapeau
Et notre amour à l'ombre



Un lit rupin
Pour s’y croquer
Comm’ les gens bien
Dans la journée
Et un chrono
Pour s’y arrêter
Le temps qu'il faut
Et déguster

 


la grande vie
que j’te dis
la grande vie

 


Un costard en anglais
Un trois quarts en entier
Et des pieds d’crocodile
Des valoch’s tout confort
Pour caser not’ décor
Ailleurs qu’au bois d’Chaville

Et fout’ le camp
Et pour de vrai
Ailleurs que dans
Les illustrés
Et s’mett’ la terre
Dans les mirettes



Et la vie chère
In the pocket

 


la grande vie
que j’te dis
la grande vie

 


De vieux bijoux pas vrais
Qui luiront au rabais
Sous des becs électriques
Un châle s'en allant
De la frange et dedans
Ta jeunesse et sa clique

Rentrer chez nous
Comm’ des moineaux
P’têt’ sans un sou
Mais comme il faut
Avec toujours
Dans un p’tit coin
Un coin d’amour
Qui valait bien


la grande vie
moi j’ te l’dis
la grande vie

 

Le plus beau concerto

Poète... vos papiers ! Léo Ferré    Table des matières