Tu descendais dans l’eau si claire. Vitam impendere amori. Guillaume Apollinaire

Alcools. Recueil de poèmes, Le Bestiaire,  Vitam impendere amori. Guillaume Apollinaire

 

Tu descendais dans l’eau si claire


Tu descendais dans l’eau si claire
Je me noyais dans ton regard
Le soldat passe elle se penche
Se détourne et casse une branche

Tu flottes sur l’onde nocturne
La flamme est mon cœur renversé
Couleur de l’écaille du peigne
Que reflète l’eau qui te baigne

 

   Ô ma jeunesse abandonnée     

Tu descendais dans l’eau si claire. Vitam impendere amori. Guillaume Apollinaire