Vitam impendere amori. L’amour est mort entre tes bras. Guillaume Apollinaire

Alcools. Recueil de poèmes, Le Bestiaire,  Vitam impendere amori. Guillaume Apollinaire

 

Vitam impendere amori

 

 

L’amour est mort



L’amour est mort entre tes bras
Te souviens-tu de sa rencontre
Il est mort tu la referas
Il s’en revient à ta rencontre

Encore un printemps de passé
Je songe à ce qu’il eut de tendre
Adieu saison qui finissez
Vous nous reviendrez aussi tendre

 

   Dans le crépuscule fané     

L’amour est mort entre tes bras. Vitam impendere amori. Guillaume Apollinaire